Comment un Lutin est arrivé chez nous …

Mais qu’est ce qu’elle raconte ?

Figurez-vous que cette année, j’ai découvert – 1000 ans après tout le monde, je saisla légende des lutins de Noël … Il existe différentes versions et adaptations de cette légende. Pour ceux qui débarquent, comme moi, voici la plus rependue :

Chaque année, le Père-Noël envoie des « lutins-ambassadeurs » dans les foyers pour « surveiller » les enfants jusqu’à Noël. Le jour, ces petits lutins sont immobiles tandis que la nuit, ils réalisent plein de bêtises dans la maison … La nuit de Noël, ces coquins repartent avec le père-noël.

J’ai beaucoup aimé l’idée d’apporter encore un peu plus de magie autour de Noël et je me suis donc lancée dans cette aventure de lutin à un détail prêt : j’ai supprimé la mission de « surveiller les enfants » qui ne me correspond pas. Je ne suis pas du tout adepte du fameux « chantage au Père-Noël« .

Bref. Voici tout d’abord le courrier que les enfants ont reçu vers le 15 novembre :

Ils ont tout de suite accroché à l’idée et se sont montrés très enthousiastes ! Même Louis qui pourtant ne croit plus au père-noël depuis longtemps …

Ensuite, tous les 2/3 jours, je glissais parmi notre courrier une petite carte postale envoyée par notre lutin. Stockholm, Copenhague, Berlin, Amsterdam, Bruxelles, Paris … les enfants ont ainsi pu découvrir les grandes capitales d’Europe et suivre sur une carte le périple de notre nouvel ami Lutin !

Les précieuses et attendues cartes ont d’ailleurs été accrochées sur le frigo :

Louis, qui a bien compris que j’étais derrière ces mystérieux courriers, m’a demandé comment je faisais … Une fois mis dans le secret il m’a demandé de composer lui-même (pour son frère) la dernière carte postale : celle de notre ville. Il m’a donc écrit ce que je devais mettre sur la carte et j’ai trouvé ça tellement choupinou que je partage avec vous son brouillon :

Enfin, pour accueillir comme il se doit notre hôte, ils lui ont confectionné un petit lit.

Et donc, demain samedi, Licoum sera parmi nous !

Je vous le présente en avant-première et dans le plus grand secret (chuuuut) :

Pour sa première bêtise, les enfants le trouveront demain matin,
suspendu au Calendrier de l’Avent (ici) !

Reste maintenant à lui trouver une petite bêtise par jour jusqu’au 24 décembre à piocher dans ces différentes idées : mettre les photos à l’envers, faire une pile de casseroles dans la cuisine, commencer le coloriage de l’avent des garçons, mettre le bazar dans le frigo, dérouler le papier toilette, accrocher une petite culotte dans le sapin, jouer à la pêche à la ligne dans la baignoire, boire un verre de lait, manger des chocolats, faire du trapèze, lire des livres aux doudous, jouer à la marelle dans le salon, imprimer des images de Noël, faire un château de cartes, regarder des dvd toute la nuit, se cacher dans le sapin, jouer avec de la farine ou du riz, se cacher dans le placard du petit déjeuner, prendre des glaçons du frigo, dessiner des yeux et une bouches sur les pommes, organiser une boom avec les poupées, faire une course de voiture, manger des biscuits …

Je ne manquerais pas d’en immortaliser certaines que je posterai à la suite de cet article …

Licoum a ouvert le calendrier de l’Avent et a mangé du chocolat …

Petite lecture sur le canapé

Hamac improvisé dans les toilettes …

Une balade à cheval

Publicités

2 réflexions sur “Comment un Lutin est arrivé chez nous …

  1. Chauba dit :

    Chouette idée, et très poétique. J’adore, à faire l’année prochaine. Et la dernière carte est à tomber d’amour.
    Des pensées toutes douces à vous…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s