L’histoire de ta naissance … [Anna]

Mon 3ème petit cœur, j’ai voulu profiter à fond de cette (dernière) grossesse. J’ai donc choisi une préparation la plus douce et naturelle possible : yoga, sophrologie, hypnose … Je me suis outillée pour vivre un accouchement doux et naturel.

Après l’arrivée de Louis un peu trop médicalisée pour moi et celle de Valentin un peu trop naturelle pour ton Papa, je m’étais préparée, pour toi, à une arrivée choisie et en douceur.

A quelques jours du terme, nous étions impatients de te voir enfin arriver. Ton papa et moi te l’avons d’ailleurs dit à travers mon ventre : « ça y est, on est prêts, tu peux venir« . Et il semble que tu nous ais écoutés …

Il est 20h30, nous venons de coucher tes frères. On se pose sur le canapé avec ton papa après un bon mercredi où nous avions fabriqué des licornes.

Je ressens quelques contractions mais vu que j’en ai eu beaucoup je n’y prête pas trop attention. Mais un peu quand même … Je commence à contrôler le timing et j’y trouve une certaine régularité, un rythme … Je ne ressens ni gêne ni douleur. On attend.

Je ne sais plus ce que nous avons regardé ce soir là … sans doute mon esprit était déjà ailleurs …

Vers 22h, après une heure de contractions régulières, je prend une douche. Avec ton Papa on s’interroge « On appelle Papi. On n’appelle pas. » Nous n’avons pas envie de vivre une fausse alerte ni de faire la route pour la maternité pour rien … En même temps, l’accouchement pour Valentin ayant été si rapide, je ne veux pas prendre le risque d’accoucher sur le bord de la route !

Les contractions ne passant pas, je finalise nos sacs. On appelle Papi. Celui-ci arrive, on prend le temps de discuter un peu. Je lui dit que c’est peut-être une fausse alerte …

Sur la route, toujours quelques contractions, un peu plus prononcées mais pas franches non plus.

Nous arrivons à la maternité. Je sonne et explique que je suis -peut-être- en début de travail. La sage femme nous ouvre, nous examine. Le col est ouvert à 4, le travail a commencé, j’ai bien fait de venir.

A ce moment là, nous sommes encore plus impatients.
Toi, notre petite poupée, tu arrives …

J’envoie alors un petit message à Papi pour lui dire qu’il peut se coucher. Il dort à la maison avec les garçons. J’envoie aussi un message à Mamie qui est restée chez elle mais qui évidemment ne dort pas …

Puisque je me sens en forme, je demande à aller me balader. Il est presque 23h, ce n’est pas l’idéal pour une sortie en ville. On se contente donc d’un tour d’hôpital.

Les contractions sont plus intenses mais localisées dans le dos donc moins efficaces. Je regagne la salle d’accouchement et m’installe sur le ballon, marche, fait des mouvements. J’essaie de t’aider à mieux descendre (plus devant et moins dans mon dos).

Chaque contraction est maintenant douloureuse mais je souffle et gère du mieux que je peux. Ton Papa m’aide, me masse le dos, m’encourage, me félicite. Je sais que je peux y arriver.

La sage-femme me propose un nouveau contrôle. Je suis à 8 mais le fait de m’être allongée sur la table me fait mal. L’aide soignante me demande alors si je veux la péridurale (!!??). J’ai envie de lui répondre que désormais ce n’est plus vraiment la peine. La sage-femme voyant ma tête surprise ne me laisse même pas répondre et dit « Non, ce n’est pas la peine« . De toute façon, je sais que c’est bientôt la fin … j’ai déjà envie de pousser.

La sage-femme commence à compléter ton futur carnet de santé et me tourne le dos … je ne peux retenir mon râle caractéristique (…) et papa la prévient « Quand elle fait ce bruit là c’est que ça arrive … ». Je m’excuse pour mon bruit et souris intérieurement de la remarque de ton Papa.

La sage-femme laisse la paperasse de côté. De toute façon je ne l’attend pas, je commence à pousser … Elle aide la poche des eaux à se rompre et déjà cela me soulage énormément. Et puis te voilà. Mon tout petit bout de fille qui arrive comme une vague.

Ma 3ème merveille. Mon Anna. Ma toute douce.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s