Une maison propre et bien rangée (presque) sans rien faire

J’avoue, j’aime vivre dans une maison propre et bien rangée.

J’ai beaucoup de mal à voir traîner des vêtements, jouets ou autre paperasse.

D’un autre côté, je ne me considère pas comme maniaque car j’aime aussi profiter de ma maison, jouer avec les enfants, faire de la peinture, de la pâte à modeler ou du sable magique et je ne suis pas affolée par des petites traces de doigts sur les vitres …

En ce moment, entre canicule, plannings de fin d’année chargés et grossesse, je m’accorde beaucoup de temps de repos et pour autant la maison n’est pas sans dessus dessous. Bien sur, je ne vis pas seule et mon chéri et les enfants participent naturellement à la vie familiale mais ça ne fait pas tout … Avoir une maison familiale propre et bien rangée tout en ayant du temps pour profiter et paresser, ça passe par quelques astuces et un peu d’organisation. ça tombe bien, j’adore ça et puisque j’aime les listes, voici 10 petits conseils pour une maison propre et bien rangée sans prise de tête !

  1. Désencombrer.
    C’est très logique : moins on a d’objet, moins on en a à ranger. Mais pas si évident que cela pour tout le monde.
    Chaque saison, j’opère des grands tris : les vêtements des enfants et les nôtres, les placards de la cuisine, les médicaments, les papiers, les objets inutiles, les décorations ou bibelots auxquels on ne tient pas plus que cela …
    A force, ce tri est de moins en moins conséquent en volume, de plus en plus rapide et nous avons gagné beaucoup de place dans la maison et nos rangements.
  2. Bien choisir ses meubles et leur disposition.
    Des meubles avec des pieds un peu plus hauts permettent de passer l’aspirateur en dessous et de ne pas avoir à les bouger et positionner les meubles de manière à pouvoir y accéder facilement.
  3. Identifier (et limiter) les « zones à bazar ».
    Je suis sûre que vous en avez … vous savez, le fameux panier dans l’entrée où on trouve des vieux papiers, des piles, des cailloux, des jetons de caddies, des papiers de bonbons et qui à la longue pollue visuellement l’espace.
    Chez moi, il y a 2 zones rouges : la table du salon du bas où les enfants adorent s’installer pour dessiner (alors qu’ils ont un petit bureau juste à côté). J’ai tout essayé, ils finissent toujours par revenir s’y installer et y laisser traîner matériel et œuvres ; le bar où on pose le courrier à traiter, les factures de garderie à payer, les choses à monter à l’étage.
  4. Adopter des routines de rangement.
    Plus les tâches sont ritualisées, plus elles sont intégrées, se font naturellement et donc plus efficacement.
    Le matin : aérer les chambres et faire les lits. Visuellement, c’est tout de suite plus agréable.
    Le soir : mettre les vêtements qui doivent l’être au panier à linge sale, trier/ranger les « endroits à bazar » et les chambres si besoin : je déteste devoir coucher les enfants dans une chambre où on peut à peine poser les pieds !
    Il est ainsi très agréable de se réveiller dans une maison rangée et d’y rentrer le soir sans avoir envie de repartir en courant !
  5. Définir une place pour chaque chose.
    Tout d’abord chaque pièce a une fonction : le salon est par exemple réservé aux activités calmes, ce n’est pas une salle de jeux. Les enfants ont leur espace avec livres et petits jeux mais hors de question d’y voir en permanence une caserne de pompiers ou un château playmobil.
    Ensuite, pour ranger efficacement il faut bien sur avoir un espace pour le faire.
    Les enfants disposent par exemple chacun d’une grande boite où ils stockent leurs dessins et leurs jouets ont des boites spécifiques par catégorie.
    Il est donc plus facile -en théorie- de les faire collaborer au rangement quand ils savent où mettre chaque chose.
  6. En faire un peu chaque jour.
    Rien de plus barbant pour moi que la perspective d’un samedi matin uniquement consacré aux tâches ménagères !!
    Ma solution : en faire un peu chaque jour. Quand je dis un peu, c’est -vraiment- un peu : maximum 15 minutes. A vous de définir vos impératifs en fonction de votre mode de vie et de votre maison. Ici dans ce type de petite tâche j’ai « faire les toilettes », « les poussières du salon », « arroser les plantes », « aspirer les chambres des enfants » …
    Quelques fois j’enchaîne 2 ou 3 tâches, certains jours, juste une seule et parfois aucune !
    Cette méthode permet de ne jamais avoir une maison ou tout semble à faire et de pouvoir être découragée avant même de s’y mettre. cela permet aussi des jours complètement off.
  7. Impliquer les enfants.
    C’est aussi un des avantages des tâches ritualisées et simplifiées. A force de nous vois faire les mêmes tâches, ils les connaissent et dans la mesure où elles sont simples et rapides, ils sont parfaitement en mesure de les réaliser et -souvent- plus enclin à participer !
  8. Bannir le « ménage de printemps ».
    Je n’ai jamais de « grosse » corvée à réaliser une fois par an et pour laquelle il faut pratiquement y passer la journée.
    J’ai par exemple une liste immuable de 4 tâches que je fais chaque mois : le dessus des meubles de cuisine et la hotte, le frigo, les joins du lave-vaisselle et détartrer les WC.
    Chaque mois, cela prend 3 minutes et ce n’est pas désagréable alors que si on laisse s’accumuler, ce sont des tâches qui deviennent franchement longues, parfois fastidieuses voire dégoûtantes.
  9. Optimiser son temps et ses déplacements.
    Notre maison est sur 3 niveaux. Hors de question de passer mon temps à courir du rez-de-chaussée au 2ème étage.
    – 1ère astuce : quand je suis dans une pièce, j’y fais ce qu’il y a à y faire.
    Par exemple : quand je change les draps des enfants, je fais les poussières en même temps ; Quand je cuisine, je passe un coup de pshit-pshit sur le plan de travail et nettoie la plaque de cuisson si elle en a besoin.
    – 2ème astuce : mes produits ménagers sont rangés là où ils doivent être utilisés pour ne pas les déménager sans arrêt.
    J’ai donc un pshit-pshit magique (vinaigre/agrumes) dans la cuisine qui me sert pour la cuisine et les toilettes du bas et un autre dans la salle de bain à l’étage.
  10. Lâcher-prise !
    Ne pas être esclave de sa maison que ce soit en terme de nettoyage ou de rangement, c’est aussi savoir lâcher-prise et accepter que notre maison est une maison où on vit, nous et deux -bientôt trois- enfants et qu’il ne sert à rien de vouloir aseptiser du sol au plafond !
Publicités

3 réflexions sur “Une maison propre et bien rangée (presque) sans rien faire

  1. ptis n herissons dit :

    super article trés complet et trés aidant. je rajouterais ……utiliser peu de produits et multi fonction type vinaigre blanc magique (fait maison c’est encore mieux ) , mis dans des pshiit avec un petit pot à lingettes lavables dans chaque pièce pour un ménage rapide et efficace au fur et à mesure des saletés identifiées (cuisine, salle de bain, toilette, arriére cuisine )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s