Prends ton temps mon bébé [bientôt 3 ans]

Bientôt, nous allons dire au-revoir aux nounous, à l’éducatrice et aux cuisiniers. Nous allons même sans doute dire au-revoir aux salles et aux jeux (parce qu’on aime bien parler aux choses). Bientôt nous allons donner un petit cadeau aux nounous et tu vas leur faire un bisou. Mais bientôt, ce sera différent. Bientôt ce sera ton dernier jour de crèche.

Mon Petit Loup, tu ne reviendras plus à la crèche. Jamais. On ne fera plus le trajet à pied chaque matin, on ne passera plus la carte à l’entrée, tu ne me diras plus « non, c’est moi, c’est moi ! ». On ne posera plus le sac, le doudou et le manteau dans le petit casier avec ton nom, on ne fera plus le gros câlin qui s’éternise en expliquant que nous avons passé un bon week-end et que tu as bien dormi. Tu ne me feras plus au-revoir à travers la porte vitrée dans les bras de ta nounou préférée. Tu ne me courras plus dans les bras avec ton grand sourire le soir quand j’arrive, on ne me racontera plus ta journée en détails, je ne saurais plus si tu as bien dormi à la sieste ou si tu as mis du temps à t’endormir, je ne saurais plus si tu as bien mangé ou si tu as raconté une anecdote rigolote …

Image5

Mais comment c’est possible ? Je me revois encore, il y a bientôt 3 ans, mon cosy d’une tonne sous le bras pour le premier jour d’adaptation où j’expliquais que toi, mon bébé tu ne dormais que par période de 30 minutes (pile poil-montre en main). Je revois tes premiers pas, tes premiers mots, la question du pot, le changement de section –passage chez les grands– qui déjà m’avait travaillée …

Image7

Comment as-tu fait pour grandir si vite mon bébé ?

A la rentrée, tu iras à l’école et même si j’aime beaucoup votre école et que je sais que tu y seras bien, que tu vas retrouver certains copains de la crèche, que tu aimes déjà ta « maîtresse Anne » comme tu dis, je sais aussi que tu n’es plus un bébé.

Image3

Tu vas très bientôt connaître les lettres, puis écrire ton prénom en bâtons puis en attaché, tu vas avoir des copains, des chagrins de cour de récré, tu vas dessiner des bonshommes puis des voitures et des maisons, tu vas savoir mettre ton manteau tout seul d’abord en le posant par terre puis comme un grand, tu vas savoir faire tes lacets, tu vas apprendre à jouer à la bagarre, tu vas vouloir faire de la musique ou du sport, tu vas partir en voyage scolaire ton petit pique-nique sur le dos …

Image2

L’autre soir, dans ton lit, avant de t’endormir, tu m’as demandé : « Je suis grand moi Maman ?« . Je t’ai répondu : « Oui, tu grandis ». Et tu m’as dit « Je veux rester un petit moi. » Alors je t’ai expliqué que même si tu grandis, tu seras toujours mon bébé à moi ». Et ça a eu l’air de te convenir.

20160511_175727-1

Alors pour le moment, s’il te plaît, reste le petit garçon coquin que tu es, continue d’avancer sans crainte, en ayant peur de rien, garde ton joli sourire et tes yeux qui pétillent, continue de suivre ton frère dans ses bêtises, reste câlin comme tu es.

Image1

Bientôt  tu seras un vrai grand mais tu as raison, prends ton temps mon bébé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s