« Enfants en colère » [Les rendez-vous de l’enfance #2]

Voici venu le temps de notre 2ème rendez-vous de l’enfance, organisé par Aurélie du blog « super-lits-posés ». Après un 1er rendez-vous « festif » sur le thème « un copain vient dormir à la maison », ici, voici un thème moins rigolo mais auquel tous les parents sont confrontés un jour ou l’autre : La colère de nos enfants (tous les parents connaissent ça, hein ? rassurez-moi …).

Alors c’est un thème presque trop facile pour moi tellement je le connais – trop – bien ! Loulou est en effet un petit garçon adorable mais qui connait aussi, souvent parfois de gros épisodes de colère : des colères très fortes, très bruyantes, très longues …

A vrai dire, à l’heure où j’écris cette article, je dirais que nous sortons tout juste de cette période et que mon Loulou a appris à gérer ses émotions. Car c’est bien d’un apprentissage qu’il s’agit. Mais bien plus dur que d’apprendre à boutonner sa veste, faire ses lacets ou même faire caca dans le pot ! C’est en effet un apprentissage plus dur car il touche aux émotions, les siennes et aussi les nôtres. Pour apprendre à un enfant à gérer ses émotions, il faut aussi gérer les nôtres et ce n’est pas toujours facile …

Aujourd’hui, je n’ai pas de solutions miracles (désolée) mais je me suis renseignée, outillée, formée presque !

J’ai notamment assisté à une formidable conférence « C’est pas bientôt fini cette colère ! » animée par Nadine Decorce, une formatrice petite enfance et éducatrice.
Je vous invite à écouter une émission de radio consacrée à cette thématique où elle intervient en tant que professionnelle, ici.

Ensuite, j’ai essayé de nous outiller :

– Pour décrire la colère, mettre des mots dessus, verbaliser, aider Loulou à comprendre « ce qui se passe », il y a des livres et des petites histoires formidables. J’ai notamment une petite BD d’Adelidélo – chouette petite fille qu’on retrouve chaque mois dans Pommes d’Api – et dont une des aventures traite de la colère de manière assez similaire au livre « Grosse Colère » – référence en la matière -.

AdelideloColere1AdelideloColere2

– Quand la colère est là et qu’elle prend toute la place, j’ai essayé d’aider mon loulou à la faire sortir : je lui ai fabriqué un petit coussin de la colère sur lequel je l’avais invité à taper dessus, crier, jusqu’à temps que la colère soit sortie. Nous avons fabriqué le coussin, ensemble, très rapidement, donc il est très simple : un coussin, quelques boutons pour matérialiser les yeux et le nez. Avec un peu plus de temps, on peut en imaginer des bien plus jolis.

 CoussinColere

Il existe aussi des « coussins de la colère » à acheter, ici. Certains utilisent des « affiches de la colère » face à laquelle l’enfant est invité à crier. Le but de ces objets est que la colère puisse sortir mais qu’elle soit canalisée à un endroit.

Loulou criait – j’adore écrire ça au passé – en général très fort et très longtemps et il n’y a que quand il était arrivé au bout qu’il parvenait à reprendre ses esprits.

– Donc, enfin, quand la colère s’estompe, on se retrouve avec un gros câlin (accompagné de doudou, tétine, petit coussin, bref tout son petit matériel), on souffle doucement, tranquillement pour qu’il prenne conscience du bien-être qui revient.

De temps à temps, on s’est aussi essayés à quelques petits exercices de yoga (piochés chaque mois dans le cahier central destiné aux parents dans son abonnement Pomme d’Api).

Alors bien sur, il y a eu des fois où ça a dérapé, car on est fatigué, car vraiment, 30, 40 ou 45 minutes de cris c’est épuisant, car nous même on est en colère et nous aussi on a crié mais au final, ça n’a jamais résolu le problème et on se sent encore plus mal qu’avant (enfin nous en tous cas …). Dans ces cas là, l’isolement (du parent) est souvent la meilleure solution : on se met dans une pièce à part, on respire un bon coup, on regarde une photo de lui bébé, de lui trooooop mignon et on repart (à la bataille) avec bienveillance et amour.

C’est beau hein ? mais qu’est ce que c’est fatigant …

Sur le même thème, retrouvez les articles de :

Zakfamily
parle de solutions pour faire sortir la colère avec la création de la boite à colère

Madame Guimauve
Elodie fait une mise en situation de maman et enfant en colère pour expliquer comment on en est arrivé là

The brand new mum
Rose nous explique comment elle gère les colères de son fils

Maman Autrement
Marion explique comment accompagner la colère de son enfant

Add Fun and Mix
Aurélie partage ses astuces pour calmer la colère de ses enfants

Superliposés
parle de solutions pour gérer la colère des enfants dans leurs chambres

Découvrir et Grandir
Amandine partage tout plein de bons conseils (lecture, astuce et conseils maison)

Pomme en Bretagne
Aurélie étudie l’évolution de la colère au fur et à mesure que l’enfant grandit à travers son expérience avec ses trois pépins

Drôle de Maman
Valérie donne des conseils en vidéo pour faire face aux colères de nos enfants

RDVEnfance

Publicités

11 réflexions sur “« Enfants en colère » [Les rendez-vous de l’enfance #2]

  1. Marion dit :

    Ça fait un moment que je veux aussi faire ce coussin de la colère! Je crois que ça pourrait bien correspondre à ma grande qui, lorsqu’elle est en colère, a très envie de l’exprimer avec son corps!

  2. Julie Zak dit :

    Super cet article!! J’aime beaucoup les Pomme d’Api (que je prends à la médiathèque) et Adélidélo est top pour faire comprendre les émotions! Je sens qu’il va falloir que j’abonne mes filles …

  3. mademoizellea dit :

    Merci pour cet article, et ce joli coussin de colère, je crois bien que je vais sortir la machine à coudre et fabriquer le nôtre nous n’en n’avons pas encore… j’espère qu’il sera efficace… les colères par contre se font plus récurrentes depuis l’arrivée de notre Mademoize’lle… Après une colère mon troiz’ans vient aussi faire un câlin (très bref, mais quand même ^^) ou alors il demande pardon, j’ai l’impression qu’il culpabilise… C’est parfois épuisant de gérer tout cela.

    • mimi mistigri dit :

      Ici aussi, le pic a été atteint avec l’arrivée du petit frère. Pas facile pour eux de gérer tout ça. Il ne faut pas hésiter à lui dire que c’est normal, nous ça l’a beaucoup aidé. Bon courage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s